Home > Environs > San Leo

La forteresse de San Leo

Les origines de la forteresse de San Leo remontent à l'époque des guerres entre Goths et Byzantins (VIe siècle). La forteresse fut contestée jusqu'en 1441, date à laquelle elle fut conquise par Federico da Montefeltro.

Aujourd'hui, la forteresse, nettoyée des superstructures du XIXe siècle qui ont modifié ses élégantes lignes Renaissance, a retrouvé sa splendeur architecturale qui en fait l'un des plus célèbres témoignages de l'art militaire

La vue d'ici est l'une des plus passionnantes : elle s'étend du Mont Fumaiolo à la mer Adriatique sur un paysage plein de forêts, de pics rocheux, de ravins, et parsemé de forteresses, de villages et de maisons rurales.

La forteresse qui a accueilli le comte Cagliostro

Dans le tissu urbain du centre historique, avec son empreinte bien conservée du XVIIe siècle, il y a aussi un complexe monumental à caractère religieux, unique en son genre, qui fait de San Leo une véritable "ville d'art".

Le château conçu par Francesco di Giorgio Martini semble ne faire qu'un avec le rocher qui le supporte, augmentant ainsi la puissance défensive. Avec l'Etat pontifical, il devint une prison dans les cellules de laquelle le comte de Cagliostro, connu pour ses expériences alchimiques, fut enfermé jusqu'à sa mort.

A l'intérieur du Château de San Leo vous trouverez une exposition permanente d'armes, d'armures, d'objets de la vie médiévale, laboratoire des expériences de Cagliostro et les cellules d'autant de prisonniers célèbres ici.

Emplacement
Près de la
PLAGE
Shopping
à proximité
Contactez nous

*Les champs obligatoires